Unité Dharma

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Archives pour février 2007

27 février, 2007

message

Classé dans : Unité Dharma — deulmalhamo @ 10:00

Transmission mondiale du Guru Yoga par Chögyal Namkhai Norbu

Samedi 3 mars à 4 h 00 du matin ( heure française)

 l’occasion de l’Anniversaire du Maître Garab Dorje

Voir sur le site de la Communauté Dzogchen http://association.dzogchen.free.fr   / France / programme, les informations sur cette transmission.

 

Cette transmission par vidéo permet à toute personne sincèrement intéressée par l’enseignement Dzogchen d’entrer en contact avec la Présence du Maître et de commencer à accomplir certaines pratiques. C’est le premier pas vers les enseignements transmis par Chögyal Namkaï Norbu qui devra être confirmé ultérieurement par la participation à une retraite dirigée par le Maître, dans un des Centres de
la Communauté Dzgochen internationale.
.

Cette Transmission s’adresse particulièrement aux pratiquants qui n’ont pas encore eu l’occasion de rencontrer le Maître mais qui, en attendant d’en avoir l’occasion, ont la sérieuse intention de vouloir pratiquer avec le groupe de membres de l’Association Dzogchen de leur région.

La transmission s’effectue à l’aide d’un DVD ou d’une vidéo crées à cet effet, ou -selon les possibilités locales- à travers la connexion internet en direct du pays où Namkhai Norbu Rinpoche transmet cette pratique du Guru Yoga.

Pour toute information concernant cette transmission, les explications de la pratique, le lieu, l’hébergement etc., merci de contacter à l’avance et donc au plus vite la personne responsable dans votre région.

Cette transmission par video sera accessible dans plusieurs lieux en France : Dejam Ling (Cévennes), Centre de
la Communauté Dzogchen en France, et chez des membres de
la Communauté Dzogchen

Dejam Ling : le centre de la Communauté Dzogchen en France situé dans les Cévennes entre Nîmes, Montpellier et Millau. Le centre vous ouvre ses portes pour un week-end complet les 2, 3 et 4 mars prochains.Dzogchen. . Contact : Jean-François Ayme, tél. 04 66 85 13 86. 2 mars à 20h : explication de la transmission sera donnée sur place vendredi. 3 mars : transmission et pratiques. Des pratiques se poursuivront le 4 mars également. Hébergement sur place

-Paris: Regina Martino tél. 06 61 92 56 75.

- Région parisienne Ouest -Normandie : Michèle. Brunacci , tél. 06 73 87 80 26

- Nice et Monaco : Hélène Lafage tél. 06 71 76 19 23

- Marseille : Françoise. Casabianca tél. 04 91 82 16 03 42

- Mont de Marsan : Zeljka Jovanovic tél. 05 58 06 82 76

- Roussillon : Hélène Bureau , tél. 04 68 05 26 16.

- Montpellier : Lorraine Gautier

- Sisteron : Catherine Duez tél. 06 14 39 80 48

- Grenoble : Ermanno Lagana tél. 04 76 25 67 52

- Pour les autres régions : Christine Perriguey , tél. 06 68 84 21.

 

Organisation : Association Dzogchen  Dejam Ling, Le Devès, Valbonne 30570 Saint-André de Majencoules. Tél. 04.67.82.44.90.

Classé dans : Unité Dharma — deulmalhamo @ 9:59

26 février, 2007

Énergie de l’ Esprit.

Classé dans : Unité Dharma — deulmalhamo @ 1:15

kuntuzangpo34244.jpgyabyum.jpg

kuntuzangpo34244.jpg

 

Iconographies tantriques sous forme de posture.

Yab Yum. Union de l’espace vacuité et de la sagesse des moyens habiles  qu’ils faut pour développer et atteindre l’état d’ Éveil.

Yab – Yum (tib.) : Le couple mystique formé par une « divinité » mâle (yab = père) et son parèdre féminin (yum = mère). Ce couple symbolise souvent l’union de la sagesse et de la méthode.

yabyum.jpg 

Ce chapitre n’a pas l’intention d’ être une instruction de ma part, mais plutôt  celle de pénétrer dans ce monde appelé samsara; le monde des  énergies de l’être.

Le monde est un composé d’esprit et de matière, en anglais Mind ou Antakharana en langue indienne.

C’est par la méditation du bouddhisme tibétain que nous traversons les flots de la pensée qui se traduisent en autant d’impressions.

Juste merveille, elle est peut être l’aboutissement au plus hautes migrations vers l’idéation d’un monde que les tibétains nomment Déwatchen. La prise en compte de l’expérience Tibétaine, celle des moines et des maîtres pour comprendre comment l’esprit influence le corps..

Herbert Benson est professeur à la faculté de médecine à  » Harvard school » il écrivait ceci: » J’ai eu l’occasion de rencontrer le Dalaï Lama à Harvard en 1979. A cette occasion je lui ai demandé s’il était possible d’étudier des pratiques avancées de méditation du bouddhisme tibétain, telles que le yoga de toummo. Le yoga de toummo est une pratique dont j’avais eu connaissance pour la première fois grâce aux écrits d’Alexandra David Neel…..

J’ai demandé à sa Sainteté s’il serait possible d’étudier de telles personnes. Il a donné son accord et cela a été le début d’une série d’expéditions en Inde afin d’étudier toumo ainsi que d’autres phénomènes de méditation.

…. Nous sommes partis pour le nord de l’Inde afin d’exécuter des recherches sur toumo.

Le premier moine Que nous avons étudier vivait sur une haute chaîne de montagnes au-dessus de Dharamsala. La température était environ de 16-°c ,ce qui est un environnement de fris à froid. Nus, nous aurions eu tout à fait froid, et nos doigts et nos orteils se seraient refroidis. malgré cet environnement frais/froid, à mesure que la méditation progressait, la température des doigts et des orteils du moine a augmenté considérablement.

Nous avons étudier alors un second moine et avons assisté au même phénomène. Chez ce moine, dans un environnement de 20°c, ressenti aussi comme de frais à froid, pendant toumo la température des doigts et des orteils s’est élevée notablement. Dans ce cas quand toumo c’est arrêté, la température des doigts a diminué. Nous avons alors étudié un troisième moine, dans un environnement de 16°c et nos avons de nouveau remarqué une montée de la température de la peau; Ce qui était en train de se passer était en complète contradiction avec ce qu’on aurait pu prévoir. Un refroidissement et une baisse de la température des doigts et des orteils auraient pu se produire, mais en réalité, pendant la pratique de toumo; la température de la peau des doigts et des orteils s’est élevée. »

Au fur et à mesure des investigations des chercheurs sur toumo, il s ont déduit que  » pour certain la consommation d’oxygène pouvait baissée de seize à dix-sept pour cent pendant la simple méditation. Ce moine ,pendant qu’il restait en méditation, diminua sa consommation d’oxygène jusqu’au chiffre renversant de soixante quatre pour cent. Cette baisse du métabolisme la plus forte jamais enregistrée. Son rythme respiratoire diminua passant de quatorze respirations à la minute à cinq ou six. ( C’est je pense, ce qui explique que les yogis indiens peuvent être enterrés vivants pendant de longues périodes. Il ralentissent l’énergie métabolique à un tel degré qu’ils sont capables d’extraire assez d’oxygène du sol pour rester en vie pendant un temps prolongé. Plus tard j’ai discuté de ces expériences avec Sa Sainteté sans connaître les données, Sa Sainteté nous a dit qu’on pensait qu’un des moines observés avait la réputation de ne pas être très bon dans la pratique de toummo. Ceux qui pensaient ainsi avaient raison . cependant, ce premier moine était de toute évidence très bon en quelque chose d’autre ».

Article publié dans Voies de la connaissance. association pour l’étude de la recherche pluridisciplinaire des questions fondamentales concernant l’homme.

____________________ 

« Jusqu’ici la recherche de collaboration « voir dans Mind and life institut » a été concentrée sur le rassemblement des données des adeptes méditatifs fortement qualifiés, employant le fMRI, les techniques neuroimaging d’EEG et de mégohm et d’autres mesures psychologiques, neurologiques, et immunologiques. »

____________________

 

yabyum.jpg

 

Toutes ces démonstrations ne sont que l’énergie volontaire de l’esprit qui canalise les forces ancestrales de l’être. Les forces résident dans ce corps fait des éléments que l’on retrouve dans la nature de toutes les vies sur terre. Dans le monde cosmique de l’univers infiniment subtil qui enferme la puissance de l’être, cette force est appelée Shakti.

Par l’investigation du corps très subtil les yogis atteignent l’état de bouddhéité. Dans le corps de la force de vie sont les centres  psychiques ou vortex lde la lumière.  C’est bien par la  Vue profonde que le  « regard ou conscience ou esprit » le plus affiné, ouvert, va réaliser que  la qualité inhérente est celle de l’Esprit même.

Mais nous retrouvons à la fin du livre Dzogchen de Sa Sainteté le Dalaï Lama la note 1 = page 223 .224 lorsqu‘il écrit

« Takdröl est l’une des « cinq méthodes qui mènent à la libération sans la nécessité de la méditation » Elle sont parfois énumérées comme : la libération par la vue (chakras ; libération par l’écoute(mantra)etc… » Nous comprenons que le Dalaï Lama veut parler de ce qui est du corps subtil.

C’est: «  La libération par l’action Gyalwé Nyogou.

La libération par la Vue vaste et clair est Longchen Rabjam.

La Méditation est Kyentsé Öser : lumière de sagesse et d’amour » page 57

 

Voici ce qu’écrit Dilgo Kyentsé dans  son livre la Fontaine de grâce aux éditions Padamankara aux sujet des chakras.

« Les cinq chakras . Le Chakra de la grande bénédiction (tête) a trente deux rayons; il est appelé ainsi car il  est le siège de la lettre hang, qui est la source de félicité. Le chakra de jouissance (gorge) a seize rayons; il est appelé ainsi car il est le centre des perceptions illimitées des cinq sens. Le chakra des phénomènes (coeur) a huit rayons; il est appelé ainsi car étant le siège de la quintessence de l’énergie mentale, il actualise l’inconcevable dhamadhatu. Le chakra de la formation (nombril) a soixante quatre rayons; il est ainsi appelé car il est le centre du développement embryonnaire; de plus, si le souffle  uni à l’esprit y pénètre, d’innombrables formes de déités et de Terres Pures apparaissent au pratiquant. Le chakra qui préserve la béatitude (centre secret) a soixante-douze rayons; il est appelé ainsi car il permet le maintien de la béatitude innée. »

kuntuzangpo34244.jpg

 Dans le chapitre la voie de l’intégration, (les fondements de la mystique tibétaine)  Lama  Anagarika Govinda nous dit ceci:  » Dans les pratiques bouddhiques  de méditation tantrique, ces dangers (la non maîtrise des puissances incluses dans le corps humain) sont dans une large mesure évités du fait qu’elles ne font concentrer le méditant ni directement sur la Sakti ni sur les centres inférieurs mais bien, comme nous le verrons ultérieurement, sur les qualités  de conscience et  centres qui régularisent et transforment le flot de ces forces psychiques. »

——————————————————————————————-

 Le pouvoir de création énuméré par Takdröl sous forme de pratiques ne passant par la méditation, est ce  possible? J’ai longuement réfléchi et je suis parvenue à la conclusion que les pratiques utilisent la conscience que nous avons du corps en la poussant jusque dans la perception du corps subtil indissociable principe de la puissance, ou énergie de l’Esprit.

_yabyum.jpg

____________________________________________________________

 Livres

Dzogchen. Sa Sainteté le Dalaï  Lama . Editions  Points Sagesses.

                Sa Sainteté le Dalaï Lama  Leçon de Sagesses Le soutra du coeur. Editions Poket. 

Les fondements de la mystique tibétaine. Lama Anagarika Govonda. Editions  spiritualités vivantes Albin Michel.

Trois grands textes de la tradition du Tantrayana. Programme de Publishing chez Nitartha International

Jamgon Kongtrul Lodro Thayé, -L’hurlement du lion de l’irrévocabilité: un commentaire au Ratnagotravibhanga (Chir Midokpa Senggay Ngaro) Rumtek Woodblock E-D 197)

                                                     -élucidant le secret du vajra indestructible: Un commentaire au Hevrajratantra (Zhomme Dordjei Sangwa jepa)(Rumtek Woodblock E- D 197)

                                                     -illuminant la signification profonde: UN commentaire à la signification intérieure profonde( Zabdon Nangley) Rumtek Woodlock E-D 197)

-Selon l’enseignement Dzogchen sur les cinq lumières.  Article du 13 octobre 

                                                                                                                             

Vidéos

1.) http://www.dailymotion.com/group/13173/video/xifh4_quantique-1-2-complet
2.) http://www.dailymotion.com/group/13173/video/xg2y3_quantique-3
3.) http://www.dailymotion.com/group/13173/video/xhfwm_quantique-4

 

                                                                                      

14738 visiteurs ce jour à 1heure

 

 

 

 

 

 

 



 

12 février, 2007

Unité dharma. Hommages à nos maîtres.

dalailamaob.gif

teachersdkr1.jpg

 Dilgo Kyentsé Rinpoché. Le maître par sa présence avait  concentré la totale égalité de tous les refuges. 

bv000122.jpgenseignementsduxviikarmapa.jpg 

  Les lamas de Kagyu Ling .                          Le 17e Karmapa Urgyen  Trinlé Dordjé

chadralrinpoche.jpg 

 Kyabdjé Chadral  Dordjé Rinpoché 

rinpochecapah.echagdudtulkurinpoche.jpg

                                                         

  Chagdud Tulku Rinpoché

     leivmejamgonkongtrul.jpg  

 Le IVéme Jamgon Kongtrul Rinpoché 

Jamgön Kongtrul Lodrö Tayé (1813-1899) était l’un des figures les plus influentes et des auteurs prolifiques dans le monde bouddhiste tibétain. Il était un fondateur et le partisan le plus important simple du mouvement non-sectaire qui s’est épanoui au Thibet oriental et demeure populaire aujourd’hui.

        sham1kunzigsharmaparinpoch.jpgShamar  Rinpoché 

Vient alors la question importante sur laquelle nous sollicitons tous de Sa Sainteté des éclaircissements, celle de la présence de deux réincarnations du Karmapa (…). Sa Sainteté le Dalaï Lama répond que cette question a deux volets : le premier celui de la pratique du Bouddhisme, qui n’est mise en cause par aucun des centres, quel qu’il soit ; le second, celui de la reconnaissance d’une réincarnation, où chacun est libre de son choix individuel. (…) »

rinpochechodtenzinwangyalrinpoche.jpg

 Tenzin Wangyal Rinpoché. Un des maîtres Dzogchen de la tradition Tibetaine.

                                            —————————-

Un texte ou Mahamoudra et Dzogchen sont synthétisés

Le Mahamoudra du Gange

Lama Guendune Rinpoché

extrait

« L’origine de la lignée Karma Kagyu se situe dans le Bouddha Dordjé Tchang, qui représente le rayonnement naturel de la compassion du Bouddha primordial Kuntou Zangpo (Skrit. Samantabhadra). Il n’existe aucune différence entre Dordjé Tchang et Samantabhadra, si ce n’est que Dordjé Tchang est l’expression de la compassion de Samantabhadra. La transmission de la lignée Karma Kagyu s’est faite jusqu’à nos jours à travers les seize Karmapa. Elle ne fut pas une seule fois interrompue ou brisée et les samayas (ou engagements sacrés) entre lama et disciple furent toujours gardés très purs, n’étant en aucune façon endommagés. Cette lignée forme donc un fil d’or continu, jamais brisé, reliant tous les membres de la lignée entre eux ; à chaque transmission, tous les enseignements et toutes les réalisations furent légués intacts, comme on verse de l’eau d’un vase dans un autre sans qu’une seule goutte soit perdue. »

                                             _______________________ 

Voici ce que dit Tsélé Natsok Rangdreul dans « Quintessential Dzogchen » :

« Une comparaison entre Mahamudra et Dzogchen

(…)

En bref, ce que le Dzogchen appelle doué de la triple sagesse – la sagesse de l’essence primordiale pure, la sagesse de la nature spontanément présente, et la sagesse de la capacité omnipénétrante (all-pervasive capacity) – est décrite par les tenants du Mahamudra comme l’essence non-née, la nature inobstruée, et l’expression diversement manifeste. Il est unanimement accepté que ce sont différents aspects d’une même identité. » 

 Forum de Buddhaline:(réponse de Dharmadhatu à deulma)

_____________________________________________________________                 

 Hommages et louanges  à tous les bouddhas des trois temps.

Dans l’espace pur  et  vide  est le  miroir de  l’être adamantin . C’est dans les traditions Nyingma et Kagyu,  dans les termas des Vidyadaras,  dans les tantras comme celui d’Hévajra  et   toutes  les pratiques principales, celles de Chakrasamvara, Vajrayogini, les six yogas et le chöd, les pratiques méditatives, que l’être peut parvenir à réaliser les Sagesses inhérentes qui feront de sa nature vide et lumineuse un parfait éveillé. Pour ceux  qui ont acquis spontanément  l’éclaircissement, ils doivent continuer à  honorer  le Maître des siddhis  qui  leur octroie ses bénédictions.

Om Ah Houng Benza Gourou  Pema Siddhi Houng

Il se peut que je ne sois que l’humble rayonnement , et sans doute  imparfait de ce que les enseignements m’ont apporté jusqu’à aujourd’hui.   Mais la grâce omniprésente  est là , réalité  de la présence éveillée de  tous les êtres illuminés. 

 je leurs  rends  grâce.

_____________________________________________________________________________

_______________________________________________________________________

Lama Shérab Dorjé, en la douce maison du jardin de sagesses d’Orgyèn, a spontanément énoncé ceci à l’occasion d’une retraite de Tara Blanche à Plaige 1990.

Du domaine de l’interdépendance immuable de la confiance et du samaya, 

a surgit tel un soleil, la compassion du Lama des trois transmissions,

dissipant en l’immensité du ciel les ténèbres de l’ignorance et de la saisie.

Quelle bonté que la connexion avec ce détenteur de la lignée de la pratique !

En le jardin du lotus Oupala, jardin né de la sagesse originellement pure,

est apparue une fleur de connaissance, sagesse du clair espace.

Samsara et nirvana furent imprégnés du délicieux parfum de l’expérience.

Quelle bonté que la connexion qui fait mûrir le fruit des trois Corps !

En le champ de la simplicité originelle, esprit et apparences confondues,

sur le trône de l’immuable équanimité de la grande félicité,

se rencontre le Dharmakaya adamantin de la connaissance, mon propre esprit.

Quelle bonté que la connexion qui fait réaliser l’éveil en une vie !

L’ignorance, porte d’où apparaît l’interdépendance des apparences du samsara,

tel l’espace sans fondement, quand on la réalise.

C’est la nature de la compassion,

Union de l’interdépendance de la vacuité, état naturel du Dharmata

Quelle bonté que la connexion d’où surgissent spontanément les deux bienfaits !

________________________________________________________________________

            

                       Recueil  de louanges aux maîtres et protecteurs des enseignements.

_______________________________________________________________________

                          

                  J’adresse mes louanges à Lama Shérab Dordje

Grande écoute, grande patience au sein de la communauté

De la lignée Kagyupa.  Dashang des Mille Bouddhas.

_________________________________________

Ainsi monte le chant du cœur de l’être bienheureux.

Om Benza.

A mon Lama vénérable, sourire épanoui,

Dans la voie secrète pure et connaissante

Qui montre la clarté aux humbles.

A mon Yidam cœur parfait enluminé

Des sons purs, vides et pleins répondant

Par Lui au Maître de Diamant.

A mon Seigneur, océan de compassion

Vertu et flamme incandescente comblée

Des sagesses absolues.

Promesses partagées

En les lieux cachés purs et sans failles.

Droite élevée. Sceptre de majesté jaillissant

De la complétude vide et lumineuse.

Dans l’Arc uni au souffle de vie.

A  Mandarava, déesse du cœur infini

Je me prosterne, prie et médite

Jour et nuit dans l’insondable Esprit.

Aux pieds du Grand Répa, le salut

L’implore de ne pas abandonner la grotte.

Ouverture de l’esprit de gnose

Au milieu de la production illimitée

Assis impassible unité,

IL SAIT

Le chemin qui monte. UN

        Il sait Cela.

Dreulma Karma Lhamo

_______________________________________________________________________________

 Alors que je méditais  sur l’insaisissable domaine de la nature du divin en soi ; ce chant m’a été transmis par une jeune bouddhiste inspirée. C’était en 1995.  Les courants de nos karmas sont souvent indéchiffrables. Ils nous permettent de merveilleuses connections.                                         

                           Les chants d’ Eveil-  préface (Rain of Wisdom, Shambala )

                                   Transmission Éveil

                       Vajra Regent Ösel Tendzin

 Principal disciple et héritier du Vajracarya le Vénérable Chögyam Trungpa Rinpoché. Introduit l’Ondée Divine.

« La force, la beauté et le caractère intime de l’Ondée Divine proviennent d’une tradition de dévotion. Dans la lignée Kagyu, la dévotion c’est de proclamer que l’éveil peut être transmis. »            

                                    L’Ondée de Grâce
 

de KYABJE KALOU RINPOCHE

NAMO GOUROUBYA

Formes variées issues d’incessantes connections

Les apparences en tant que signes sont le Maître qui se révèle extérieurement

Ineffable jeu du déploiement miraculeux.

Depuis le domaines des apparences vides, en elles-mêmes libérées, je vous prie:

Faites que par votre grâce je réalise le corps d’émanation, énergie manifestée.

Sons et voix variés issus d’incessantes conditions,

Les sonorités en tant que mantras sont le Maître qui se révèle sur le plan médian.

Inconcevable symphonie d’hymnes et d’harmonies.

Depuis le domaines des sonorités vides, elles mêmes libérées , je vous prie:

Faites que par votre grâce je réalise le Corps de Gloire incessant,

Pensées variées issues de l’indicible Connaissance vide.

La connaissance en soi, ultime réalité est le maître qui se révèle intérieurement.

Infini déploiement du mental et des pensées,

 Depuis le domaine de haute félicité claire et vide je vous prie:

Faites que par votre grâce je réalise le Corps Absolu non né.

Ainsi sonorités et pensées, tous les phénomènes,

Pour nous signes et marques de compréhension du mode d’être

Ne sont que le jeu du Maître glorieux.

Depuis le domaine de gratitude, je vous prie:

Faites que par votre grâce, je réalise le mode d’être de tous les phénomènes,

La multitude des trois racines se présentant devant la diversité des aspirations,

Tout comme la danse de la lune sur les eaux

N’est autre que le maître vénéré.

Depuis le domaine de gratitude, je vous prie:

Faites que par votre grâce naisse en moi l’absence de besoins;

Faites que par votre grâce je sois pénétré d’amour et de compassion;

Faites que par votre grâce  adviennent une dévotion sans artifice;

Faites que par votre grâce cessent les pensées profanes;

Faites que par votre grâce l’illusion d’elle même s’estompe;

Faites que par votre grâce, j’obtienne en une seule vie.  

Le PARFAIT EVEIL

 


 Les   Dalaï lamas du Thibet  Photo dans le site: Dilgo Kyentsé Fellowship. Séchèn .   La tradition des Dalaï Lama appartient à un système des re-incorporations identifiées. Aujourd’hui, Dalaï Lama  Tenzin Gyatso est le quatorzième dans la lignée. Depuis le milieu du dix-septième siècle,  les  Dalaï lamas ont régné sur le Thibet . Le cinquième Dalaï Lama, Ngagwang Lobzang Gyatso et le treizième, Tubten Gyatso sont mentionnés avec un titre supplémentaire « de grand. » Les premiers, les deuxièmes, les troisièmes, et les septièmes Dalaï Lamas  sont les disciples bien connus avec des écritures éditées.                                               Hommage à sa Sainteté le XIVe  Dalaï Lama                                                                                                            OM Guru  OM.                                                                                                                Om Chenrézi

                                        Om Divin messager de la Paix dans le monde. 

                                       Protecteur omniprésent sur tous les continents

                              Que notre dévotion accompagne vos projets                             

                               Accomplissements pour le bien de tous êtres                                                                                                           deulmalhamo                           

 Ces humbles louanges sont les chants de mon coeur. Ils contiennent l’esprit et la vision des maîtres nombreux, dans le véhicule unique de la Voie . Puissent tous les êtres manifestés la joie et l’infinie compassion de tous les Bouddhas.Puissions nous acquérir dans le champ des manifestations le même  corps nirvanique que le Bouddha parfaitement accompli.  Sarva mangalam

______________________________________________________________________

_http://www.youtube.com/watch?v=cL3KL2yNpow      Sur le site. Allez dans recherche. Y mettre: dalaï lama, pour avoir toutes les vidéos, si vous ne les avez pas encore vues.

___________________________________

 

Eclairage Evangélique |
Rackam |
Eglise protestante évangéli... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Thorgrime-le-rancunier
| Non nobis Domine non nobis ...
| Mon Chemin